Les Thanatonautes, de Bernard Werber

Publié le par patatietpatata


C’est mon roman du moment. D’accord, on est loin des livres de plage. Remarque, ça tombe plutôt bien vu que je n’ai pas encore eu cette chance horripilante d’avoir des grains de sable coincés entre les orteils. Heureusement pour moi, cet ouvrage est un voyage de 503 pages qui vous emmène plus loin qu’aucun avion n’est jamais allé.

 

L’éternelle histoire de l’Homme, c’est d’avancer. Toujours. Il n’aime pas l’inconnu et cherche éperdument à le faire disparaître. Nous avons commencé par nous aventurer au-delà des fleuves et des montagnes, puis nous avons franchi les océans, pour nous tourner ensuite vers le ciel afin de voir ce qui se cachait derrière les nuages. Que cherchions-nous avec tant d’acharnement ? Des réponses à nos angoisses, tout simplement. Mais il reste un territoire pour lequel nous n’avons aucune carte, aucune certitude, si ce n’est qu’il demeure sans retour : la mort. Jusqu’à ce que des explorateurs d’un genre nouveau, les thanatonautes, s’élancent corps et âme sur le chemin qui mène au Paradis, passant les murs qui nous en séparent et s’enfonçant progressivement dans un monde inexploré, toujours plus loin et à chaque fois plus proche du but. Cette expérience d’abord médicale et philosophique se révèle par la suite être une aventure théologique, astronomique et tout bonnement fantastique pour quiconque ose s’y essayer.

 

Le plus difficile dans cette histoire, ce n’est pas de trouver la solution, mais plutôt de se remettre en question. Finalement, peut-être est-il préférable que la mort reste ce qu’elle est, une fiction qui laisse à l’Homme le soin de l’imaginer.

 


 
Anne-Charlotte B.

Publié dans Boulimie de culture

Commenter cet article

Luna 21/04/2011 15:43


Ce livre avait été un vrai choc quand je l'avais découvert ! C'est vraiment un livre déstabilisant, mais terriblement bien écrit : le genre de livre qu'on voudrait croiser plus souvent en soi !
Je viens d'ailleurs de publier mon avis sur "Les Thanatonautes" sur mon blog...

Joli article, je reviendrais ;)
Bonne continuation !!